Petit Black Movie 2018

 

 

 

Les films de la programmation 2018 du Petit Black Movie ont été sélectionnés par le Festival Black Movie en collaboration avec la Maison de la Créativité.

 

 

 

Le Festival Black Movie (BM) et la Maison de la Créativité (MC) vous présentent en quelques mots chaque film et les raisons de leur sélection :

Mr. Night Has a Day Off – Ignas Meilunas (Lituanie, 2016) 2’

BM : Pourquoi la nuit modifie-t-elle le jour ? Parce que lorsqu’on n’aime pas quelque chose, on le change !

MC : Ce court métrage à la fois drôle, créatif et original nous emmène dans le jeu des transformations. Une manière de voir la vie ou encore le jour et la nuit, sous plusieurs angles, au travers de différentes couleurs, au cœur de l’imaginaire.

Le déshabillage impossible – Georges Méliès (France, 1900) 2’

BM : Avant de gagner son lit, un homme se déshabille, mais de nouveaux vêtements apparaissent dès que les anciens sont enlevés ! Un film habile et indémodable qui nous emmène à la découverte des tout premiers effets spéciaux de l’histoire du cinéma.

MC : Décidemment, cet homme n’en finit plus de se déshabiller ! Ce classique du début du 20ème siècle nous emmène dans la drôlerie de l’infinie répétition. Nous aimons la comparaison qu’il permet entre animations d’aujourd’hui et prouesses techniques d’hier. Le noir et blanc, son grain grossier et sa rapidité nous plonge dans le passé. Un passé qui parlera plus aux adultes qu’aux enfants mais dont le propos humoristique sera perçu par l’ensemble du public.

Kiriki, acrobates japonais – Segundo de Chomon (Espagne, France, 1907) 3’

BM : Une troupe d’acrobates japonais à l’œuvre, ou presque… Trouverez-vous leur subterfuge ? Film irrésistible qui a inspiré bien des créateurs, ce petit bijou a été réalisé par Segundo de Chomón, spécialiste des trucages employé par Pathé pour diriger une série de films à base d’effets spéciaux devant concurrencer ceux de Georges Méliès.

MC : Mais comment font-ils ?! A l’endroit, à l’envers, dessus, dessous, au travers… Ils savent tout faire ! Les acrobates autant que les réalisateurs sont à la fois athlètes et magiciens. On cherche le comment puis on se retourne dans tous les sens et on comprend enfin la magie… Mais ici il est plus question d’humour, d’équilibre et de légèreté que de compréhension. Alors laissons-nous porter par les images… Une œuvre classique du début du 20ème siècle qui continue de nous faire rêver et de tromper les yeux les plus attentifs.

Father and Daughter – Chenglin Xie (Chine, 2016) 5’

BM : Une jeune fille grandit avec la gymnastique jusqu’à devenir un grand espoir sportif. Le jour où elle chute, elle peut compter sur l’indéfectible soutien de son père. Une animation minimaliste pleine de douceur qui évoque l’importance d’être soutenu par ses parents.

MC : Dans la finesse du coup de crayon parfois à peine esquissé, se dessine une relation tendre, forte, pleine d’affection et de complicité. Un papa et sa fille sont mis en scène dans leur parcours de vie. Un parcours qui traverse des moments de joie, de difficulté et par-dessus tout d’amour. Poétique et sensible, ce film minimaliste est un coup de cœur unanime.

Two Trams – Svetlana Andrianova (Russie, 2016) 10’

BM : Klick et Tram sont deux trams urbains qui quittent leur dépôt chaque matin pour transporter les habitants de la ville. Une superbe allégorie de la transmission parent-enfant, de l’apprentissage et du vieillissement.

MC : L’histoire d’un petit et d’un grand tram qui partagent une mission nécessaire à la vie urbaine.  Ils nous font rire et nous attendrissent, ils nous parlent de responsabilité, de soutien et de réciprocité. La technique d’animation mélangeant 2D-3D amène un dynamisme, une souplesse et une chaleur qui rendent nos deux protagonistes attachants et auxquels il nous est facile de nous identifier. Un cycle de vie partagé avec le public qui porte la force et l’importance du soutien familial.

L’homme le plus petit du monde – Juan Pablo Zaramella (Argentine, France, 2017) 1’

BM : Il mesure 15 cm et n’enlève jamais son chapeau ! Il vit comme si de rien n’était dans un monde qui n’est pas à son échelle. Rien ne lui fait peur : il affronte des situations drôles, absurdes, ridicules, surréalistes mais toujours amusantes !

MC : Drôle, simple et astucieux, ce scénario nous permet de rencontrer le plus petit monsieur du monde. Il est petit et veut devenir costaud… L’entrainement est intense et mobilise tout l’attirail de la maison. Des solutions créatives pour détourner les objets de leurs fonctions premières. Un joli mariage cabotin et amusant.

Cette année des séances seront proposées à la Maison de la Créativité aux dates suivantes :

  • lundi 22 janvier à 10h30 et 15h30
  • mardi 23 janvier à 10h30 et 15h30
  • jeudi 25 janvier à 10h30 et 15h30

durée : 23 min
enfants dès 2 ans.

Formulaire d’inscription Mini Black Movie 2018
à la Maison de la Créativité

*mention indispensable !

Structure*

Répondant*

E-mail*

nombre d'enfants*

nombre d'adultes*

En janvier

Message ?

Une confirmation vous parviendra au début du mois de janvier.
Si vous voulez profiter d’autres activités de la maison en plus de la séance Black Movie, veuillez vous inscrire via les réservations pro : http://maisondelacreativite.ch/reservations-pro/

Blackmovie – 16, rue du Général-Dufour – 1204 Genève –

tél : 022 320 83 87 – info@blackmovie.chwww.blackmovie.ch

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.